Nuit magique

Imprimer cet article

Avec Une Nuit à Berlin, Max Raabe et son Palast Orchester débarquent à Strasbourg pour une indispensable plongée dans les Années folles !

Aujourd’hui, Max Raabe est devenu une star internationale : ses shows remplissent le Metropolitan Opera ou la Salle Pleyel. Tout avait commencé à Berlin, à la fin des années 1980 : alors apprenti chanteur (lyrique), celui qui s’appelait encore Matthias Otto fonde, avec quelques amis, le Palast Orchester, une formation dédiée à la (re)découverte des musiques de l’entre-deux-guerres. La recette du succès ? Un répertoire inédit et passionnant allié à une voix à nulle autre pareille, suave et cassante, tendre et caustique. Sa tessiture improbable, venue du passé, séduit et transporte l’auditeur dans la vie nocturne trépidante du Berlin des années 1920 qui vit ses dernières folies avant la plongée dans la nuit du Troisième Reich. C’est la période de L’Opéra de quat’sous et des big bands, celle de la magnificence de Fritz Lang et d’une musique complètement débridée, celle où L’Ange bleu de Josef von Sternberg faisait vibrer les foules. Extraordinaires musiciens, leurs spectacles sont des triomphes sur toute la planète, de Londres à Berlin et de New York à Shanghai. Max Raabe transporte l’esprit d’une époque en plein cœur de la notre, faisant également des incursions dans le répertoire anglo-saxon avec, par exemple, Cheek to Cheek, chanson écrite par Irving Berlin pour Top Hat, film avec Fred Astaire et Ginger Rogers. Du drolatique Schöne Isabella von Kastilien au classique J’attendrai de Rina Ketty (célèbre pour avoir été reprise par Dalida en version disco dans les années 1970), c’est une excitante promenade sonore qui attend le spectateur : rengaine populaire, rumba cubaine fox-trot endiablé ou tango langoureux lui font faire le plus extraordinaire des voyages…

Au Palais de la Musique et des Congrès, samedi 30 (à 20h) et dimanche 31 janvier (à 15h)
+33 (0)3 69 06 37 06 – www.philharmonique.strasbourg.eu

Hervé Lévy
Hervé Lévy
Rédacteur en chef
Lire tous ses articlesLui écrire

Imprimer cet article