Scènes d’automne en Alsace 2022 : Ezio Schiavulli & Mathias Moritz

Hôtel Proust de Mathias Moritz © Groupe Tongue / Scènes d'automne en Alsace 2022

Pour leur 10e édition, Scènes d’automne en Alsace 2022 réunit cinq compagnies aux profils variés. Coup de projecteur sur deux créations signées Ezio Schiavulli et Mathias Moritz.

Si depuis sa création en 2013, Scènes d’automne en Alsace n’a eu de cesse de promouvoir les équipes artistiques de la région (en s’éloignant trop souvent de la jeune création censée être promue), ce temps fort les y a aussi largement cantonnées à une case festivalière dans les programmations des scènes labellisées. Le format, renouvelé l’an passé, a déjà fait long feu. Il consistait en le choix collectif d’une des compagnies pour un soutien “appuyé”. Mais elles sont deux cette année, faute d’accord entre les cinq lieux partenaires : Indomptable de (et avec) Paul Schirck et David Séchaud et Hôtel Proust de Mathias Moritz.

Un neuf neuf cinq

Ce dernier s’entoure d’une nouvelle bande d’acteurs pour cette création qui naîtra à Illzach. Dans cette « comédie pessimiste », le metteur en scène revisite l’année 1995. Il « tente de faire rire avec des figures d’alors, dont le tragique se reflète dans notre époque actuelle ». De la crise du théâtre d’Heiner Müller, aux personnages inspirés de Michel Serrault, Bernard Tapie, Mallaury Nataf ou encore Corinne Lepage et l’épisode “des Jupettes”, la violence d’une époque et la distance (plus ou moins insignifiante) parcourue depuis sont au cœur d’une recherche de révolte adolescente, rattrapée par les catastrophes d’aujourd’hui et une mélancolie vive. Les stars déchues (Filip Nikolic…) voisinent avec Deleuze, Gainsbourg et Despentes sans que l’on joue, ici, le drame en cours. « Le laisser aux spectateurs est bien plus fort ! Il faut bien sauver quelques miettes de beauté, pour croire encore que demain ne sera pas un retour au passé. »

Les Scènes d'automne : Jeux de société © Patrick Lambin
Les Scènes d’automne : Jeux de société © Patrick Lambin

Squid Game

Autre création à ne manquer sous aucun prétexte, Jeux de société du chorégraphe Ezio Schiavulli. L’Italien installé à Strasbourg y nourrit une réflexion autour des ruptures et des déséquilibres maillant les relations humaines. Il s’inspire du concept des “états du Moi” du psychiatre Éric Berne. Mais aussi de l’univers poétique de Kafka sur le rivage de Murakami et des métamorphoses sociétales de La Ferme des animaux d’Orwell. Six danseurs expérimentent à partir de jeux réels, choisis aléatoirement mais toujours très physiques, les processus d’affiliation faisant qu’au sein d’un groupe qui s’auto-évalue, se composent et se recréent une chaîne d’identités sociales et de relations de pouvoir.

Mis en compétition – seul le vainqueur peut interpréter le solo écrit pour lui –, leurs battements, souffles et glissements sont captés par des micros. Ils sont ensuite réinjectés en live dans des nappes sonores, tour à tour harmoniques et dissonantes, sur lesquelles tous doivent danser… et tenter de gagner la prochaine épreuve. Entre évocation du rêve et utopie chorégraphique, naît un groupe guidé par l’implacable balancier oscillant entre besoin d’appartenance et volonté d’émancipation.


À La Comédie de Colmar, L’Espace 110 (Illzach), L’Espace Tival (Kingersheim), La Filature (Mulhouse) et au Théâtre La Coupole (Saint-Louis) du 7 au 12 novembre

> Hôtel Proust de Mathias Moritz à L’espace 110 (Illzach) mardi 8 novembre et à La Comédie de Colmar jeudi 10 et samedi 12 novembre. Puis en 2023 au Maillon (Strasbourg) 12 & 13/01
groupe-tongue.com

> Jeux de Société d’Ezio Schiavulli, à La Filature (Mulhouse) 08 et 09/11 dans Scènes d’automne en Alsace 2022. Puis en 2023 à La Nef (Saint-Dié-des-Vosges) 20/01, à L’Espace Rohan (Saverne) 26/01, à Pôle Sud (Strasbourg) 07 & 08/02, à La Salle Europe (Colmar) 10/02, à L’Arsenal (Metz) 17/05
ezioschiavulli.com

vous pourriez aussi aimer
Achetez Cialis Achetez Viagra Achetez Ivermectin Acheter Du Viagra En Ligne Acheter Du Levitra En Ligne