Modern (style) women : Les Déesses de l’Art nouveau s’emparent de Karlsruhe

Alfons Mucha, Cycle Zyklus Les Fleurs, Paris 1897 © Badisches Landesmuseum

Les Déesses de l’Art nouveau s’emparent de Karlsruhe, donnant au visiteur l’occasion de plonger dans de séduisantes efflorescences 1900.

Sous l’impulsion de créateurs abolissant les frontières entre les disciplines, l’Art nouveau s’impose en Europe à la fracture du XIXe et du XXe siècle. Montrée dans le cadre de Kultur in Karlsruhe – initiative rassemblant plus de 30 institutions majeures de la cité : Badisches Staatstheater, ZKM, etc. – cette exposition permet d’en découvrir la richesse. Dans ce bouillonnement, les figures féminines ont une place centrale. En témoignent des pièces majeures comme La Nature, buste créé par Alfons Mucha pour l’Exposition universelle de Paris, divinité hiératique et païenne concentrant la puissance de forces telluriques.

De l’artiste tchèque sont aussi accrochées des compositions pleines de volupté et d’élégance où se croisent les influences des préraphaélites et du mouvement Arts and Crafts. Bijoux à l’image d’un collier mêlant sensualité et épouvante de Léopold Gautrait, affiches, statuettes (Le Jeu de l’écharpe, somptueux biscuit d’Agathon Léonard), vases, illustrations telle l’intrigante Sorcière de Klimt… Les femmes se font harpies, méduses, vamps’, pin-ups avant l’heure : le parcours permet ainsi de questionner leur place, en écho aux évolutions d’une époque où elles commencent à dénouer le corset social qui les oppresse.  


Au Badisches Landesmuseum (Karlsruhe) du 18 décembre au 19 juin 2022 
landesmuseum.dekulturinkarlsruhe.de

vous pourriez aussi aimer
Achetez Cialis Achetez Viagra Achetez Ivermectin Acheter Du Viagra En Ligne Acheter Du Levitra En Ligne