Big data

Albert-László Barabási, Alexander Gates, Alice Grishchenko, Qing Ke, Onur Varol, 150 Years of Nature, 2019 © BarabásiLab

Au ZKM, l’exposition BarabásiLab. Motifs cachés explore le monde des données, disséquant le réel. Une pensée en réseaux qui donne le vertige !

Kultur in Karlsruhe consiste en une initiative originale et réussie, fédérant plus de trente institutions : Badisches
Landesmuseum, Staatliche Kunsthalle, Jakobus-Theater in der Fabrik, Städtische Galerie, etc. Cette action unique est une marque permettant de positionner la ville comme une destination culturelle majeure et de montrer l’originalité d’une cité qui s’est vue décerner, l’année passée, le label Unesco City of Media Arts du Creative Cities Network de l’institution internationale. De cette effervescence témoigne notamment une nouvelle exposition du ZKM. Elle présente les travaux et les réflexions du physicien Albert-László Barabási (né en 1967) et de son laboratoire de recherche, avec pour point nodal le développement de la visualisation de différents réseaux au cours des 25 dernières années. Le point de départ du parcours est un simple constat chiffré : sur la planète, le volume de données produit quotidiennement dépasse celui qui était produit auparavant en plusieurs décennies ! Pour mieux comprendre le monde, analyser phénomènes culturels ou sociaux, une nouvelle science est donc indispensable… Tout peut ainsi être modélisé, à l’image du Flavour Network examinant les aliments composant les cuisines régionales. Ses interconnexions dévoilent la logique sous-tendant les traditions locales et les inclinations individuelles. On constate ainsi que les plats européens ont tendance à associer des ingrédients ayant une note aromatique commune, tandis que la cuisine asiatique repose plutôt sur la complémentarité d’ingrédients très différents. La mobilité humaine est aussi mise en équations et diagrammes (grâce aux données collectées par les opérateurs mobiles et l’analyse des tweets), tout comme le développement des galaxies depuis le Big Bang (Cosmic Web). En 2016, le BarabásiLab a appliqué les outils de la science des réseaux et des données au monde de l’art avec des renseignements évoquant les expositions passées de plus de 500 000 artistes dans musées et galeries. Le résultat ? Une nouvelle cosmogonie du monde de l’Art révélant des liens invisibles… Au fil des espaces, se déploient des cartographies (à l’aspect souvent esthétique) qui donnent le vertige, nuées, réseaux, (inter)connexions dévoilant la substance de notre monde… à ceux qui veulent bien les examiner.


Au ZKM (Karlsruhe), jusqu’au 16 janvier 2022
zkm.de
kulturinkarlsruhe.de

vous pourriez aussi aimer
Achetez Cialis Achetez Viagra Achetez Ivermectin Acheter Du Viagra En Ligne Acheter Du Levitra En Ligne