2022 : nouvelles Journées de l’architecture

Le bâti, une ressource ? La 22e édition des Journées de l’architecture s’intéresse à cette question et à la transition écologique.

En écho aux défis environnementaux et sociaux actuels, le festival transnational réunissant l’Alsace, le Bade-Wurtemberg et les deux cantons de Bâle questionne la finitude des ressources naturelles. À cette occasion, quatre grands noms, multiprimés pour leur engagement, émaillent l’événement. Le premier, Gilles Perraudin, a par exemple participé au projet de l’académie de Herne, en Allemagne, à la fin des années 1990 : un immense centre de formation vitré de 13 000 m2 générant sa propre énergie, visionnaire pour l’époque. Roger Boltshauser et Martin Rauch (Mulhouse, 07/10), eux, ont conjointement mis sur pied, en 2008, une bâtisse audacieuse faite de terre battue, dont l’isolation intérieure repose sur l’utilisation de panneaux de roseaux et d’un enduit à l’argile. De son côté, la Mexicaine Tatiana Bilbao (Offenburg, 11/10) est à l’origine d’ouvrages mondialement connus, à l’image d’un des 17 pavillons d’exposition du Jinhua Architecture Park, réalisé près de Shanghai. Son leitmotiv : intégrer ses structures dans le paysage afin de créer du lien avec la nature.

 

 

Au-delà de ces conférences, le programme est aussi riche d’expositions et déambulations insolites : le Centre culturel français de Fribourg-en-Brisgau présente ainsi Frugalité créative – Weniger ist genug (jusqu’au 25/11), projet franco-allemand itinérant inauguré en mars 2021. Grâce à un retour en images sur 35 réalisations sobres et épurées, il aspire à instaurer un équilibre entre tradition, modernité et respect des ressources dans les constructions futures. Bâle rayonne quant à elle avec ses midi-visites (semaine du 17/10), des excursions dans cinq bâtiments, allant d’un musée établi sur l’ancien site d’un fournisseur d’énergie à un espace culturel démontable et réutilisable à l’infini. Pour saupoudrer tout cela d’une pointe d’originalité, chaque rendez-vous est accompagné d’une performance musicale a cappella, signée par l’Ensemble Rheinklang. Chaque étage du Tanturm, à Heidelberg, abrite pour sa part tout autant de productions artistiques diverses (08/10). Entre expositions et concerts classiques ou de jazz, voilà une façon déroutante de célébrer culture et architecture dans cet ancien château d’eau, reconverti depuis 2014 en cabinet d’architecte et espaces de coworking. Plus sauvages : les installations mises au point par les étudiants de l’INSA Strasbourg, dans la forêt de Brumath (15/10-31/12). Entre les arbres, le long d’un sentier, l’art contemporain prend vie au milieu de la nature, invitant à modifier le regard porté par les spectateurs sur ce qui les entoure.


Dans le Rhin supérieur jusqu’au 31 octobre

m-ea.eu

vous pourriez aussi aimer
Achetez Cialis Achetez Viagra Achetez Ivermectin Acheter Du Viagra En Ligne Acheter Du Levitra En Ligne