Le Kunstmuseum Stuttgart expose Regarde les gens !

Otto Dix, Portrait de Sylvia Harden , 1926, Centre Pompidou, Paris © VG Bild-Kunst, Bonn 2023 Photo : bpk / CNAC-MNAM / Jean-Claude Planchet

À Stuttgart, Regarde les gens ! explore l’art du portrait durant la République de Weimar, sous le signe de la Nouvelle objectivité.

Des toiles prestigieuses (comme l’iconique portrait de Sylvia von Harden peint par Otto Dix en 1926, prêté par Beaubourg), des œuvres moins connues à l’image de La Manifestation (1930) de Curt Querner, et une masse de documents, photographies et autres publicités… La richesse de cette exposition permet de plonger au cœur de la République de Weimar, entre 1918 et 1933, lorsqu’émerge la Nouvelle objectivité. Voilà courant en harmonie avec une époque à laquelle naissent des représentations inédites de l’Homme, où des archétypes – l’ouvrier, la “femme nouvelle”, etc. – se mettent en place avec toutes les ambivalences que comportent ces clichés véhiculés à l’envi. Les scènes de rues sont en cela éclairantes, qu’elles soient l’œuvre de Georg Grosz ou de Rudolf Schlichter. Ces classifications mentales sont encore de mise aujourd’hui. Un lien est ainsi réalisé avec la contemporanéité grâce à une immense installation de Cemile Sahin occupant tout le troisième étage du musée, en forme de réflexion sur la typification induite par les outils de reconnaissance faciale…


Au Kunstmuseum Stuttgart jusqu’au 14 avril

kunstmuseum-stuttgart.de

vous pourriez aussi aimer
Achetez Cialis Achetez Viagra Achetez Ivermectin Acheter Du Viagra En Ligne Acheter Du Levitra En Ligne