Le Centre culturel André Malraux inaugure Wonderland

(P.I.E.D.#format de poche) © Frederic Iovino

Avec Wonderland, le temps fort jeune public qui fait vibrer les petits et leurs parents, le Centre culturel André Malraux sonde le corps sous toutes ses formes.

Mettre les petits pas dans les grands. Telle est l’invitation à prendre son P.I.E.D.#format de poche, sous la houlette de Bérénice Legrand, qui a conçu cette pièce joyeuse de reconquête podale (à 16h, dès 4 ans). Deux danseuses jouent de la pointe et du talon pour explorer la voute céleste de nos petits petons, libérés du carcan de leurs chaussures. Ce pas de deux poétique entrecroise douceur et onirisme dans une invitation précieuse à refaire corps-à-corps avec ce qui supporte notre poids quotidien. La compagnie La Ruse double la mise avec Le Family Footbar, kermesse populaire maison et loufoque, qui nécessite de mettre le pied à la pâte. Parmi les stands, une valise à “PODOhistoires”, une install’ de pompes, un atelier pour dessiner pas comme un pied, un Photopeton… Dans un autre rapport au corps, l’auteur Sylvain Levey raconte l’été où il est passé de crevette à Gros (à 14h30, dès 10 ans), sans jamais réussir à perdre ces kilos. De l’enfance à l’âge adulte, il confie la rudesse du regard des autres et son rapport à la nourriture. Nous sommes invités dans sa cuisine, là où les mots devisent avec gourmandise et les mets dévoilent, aussi, qui l’ont est, derrière l’enveloppe des apparences.

Centre culturel André Malraux : Gros © Christophe Raynaud de Lage

Participatif et festif
Pour tous les wonder kids, pas question de rester uniquement passifs, bien sages à sa place. Le CCAM les invite à amener un vêtement en coton pour y sérigraphier Wonderland, ou encore à découvrir le cyanotype avec Sabina Wilk Abgrall. Cette technique photographique permet “d’imprimer” sur papier photosensible enduit de sels de fer, toute forme (fleur, feuille, objet, tissu) qui, après exposition aux UV (lumière artificielle ou soleil) révèle un bleu profond, partout autour de ce qui était posé. Chacun pourra composer à sa manière une Bleu-tiful anatomie (dès 6 ans), et bien sûr repartir avec sa création ! Dernier venu dans cette sélection, la découverte des percussions corporelles avec Santiago Moreno, l’hommeorchestre de la talentueuse Cie La Mue/ette qui se pense comme un musicien marionnettiste. Il entend faire vivre le rythme sur la peau en utilisant toutes les parties du corps, dans un atelier (dès 8 ans) forcément endiablé.


Au Centre culturel André Malraux (Vandœuvre-lès-Nancy) samedi 17 et dimanche 18 février (13h-19h)

centremalraux.com

vous pourriez aussi aimer
Achetez Cialis Achetez Viagra Achetez Ivermectin Acheter Du Viagra En Ligne Acheter Du Levitra En Ligne