DeLaVallet Bidiefono chorégraphie Utopia / Les Sauvages

© Arnaud Bertereau

Le Congolais DeLaVallet Bidiefono rêve un autre vivre ensemble dans Utopia / Les Sauvages.

«Le voyage défie toujours le voyageur. Et c’est vrai qu’il y a peut-être un peu de folie à ne jamais cesser de s’y confronter. Notre propre corps, alors seul et dernier repère, est un allié face au dépaysement. » Ainsi DeLaVallet Bidiefono décrit-il la source de sa dernière chorégraphie aux accents autobiographiques. Né à Pointe-Noire – ville célébrée par Alain Mabanckou – avant de rejoindre la capitale du Congo Brazzaville, il connait ce flot de rencontres, « d’hésitations et d’allers-retours comme autant de fragments » qui le composent. Dans son pays, ses amis l’appellent « le fou qui voyage ».

DeLaVallet Bidiefono : Utopia / Les Sauvages © Arnaud Bertereau
DeLaVallet Bidiefono : Utopia / Les Sauvages © Arnaud Bertereau

Sa dernière utopie est un défi impossible lancé à l’humanité, un rêve de vivre ensemble renouvelé. Le voilà au milieu de huit autres danseurs, accompagné d’un musicien dont la partition ultra rythmée pousse les corps à se redresser. Il faut dire que les interprètes dansent et tombent dans une frénésie de mouvements et d’énergie totalement engagée. Mais toujours, ils se relèvent et poursuivent leur route. Tout autour, une scénographie verticale avec obélisques rompus, parfois abattus, parfois lévitant, évoque la puissance et la vulnérabilité, l’orgueil aussi et le dépassement de soi.


Au Grand Théâtre du Luxembourg mercredi 14 et jeudi 15 juin

theatres.lu

vous pourriez aussi aimer
Achetez Cialis Achetez Viagra Achetez Ivermectin Acheter Du Viagra En Ligne Acheter Du Levitra En Ligne