Atlântico: D’une rive l’autre

Organisé par la Philharmonie de Luxembourg, Atlântico célèbre la richesse de la scène musicale lusophone, avec des perles venues des deux côtés de l’océan.

Environ 20 % de la population du Grand-Duché parle portugais. C’est pour rendre hommage à la culture de cette vaste minorité que Francisco Sassetti, responsable de la programmation jazz à la Philharmonie – et lui-même luso-luxembourgeois –, a créé Atlântico, en 2015. D’une rive à l’autre de l’Atlantique, cette cinquième édition vogue entre les rythmes tropicalistes du Brésil, les mornas capverdiennes mâtinées de soul de la somptueuse Sara Tavares (16/10), la pop intimiste de la lisboète Luísa Sobral (13/10) et même – c’est une première ! – la musique baroque portugaise. En effet, l’ensemble Divino Sospiro (12/10) donne les œuvres chatoyantes et par trop confidentielles de Francisco António de Almeida et Carlos de Seixa, ressuscitant le paysage musical riche et pétri d’influences diverses de l’ancienne puissance maritime. Quant à monsieur Gilberto Gil (10/10), figure emblématique et engagée de la musique populaire brésilienne — qui n’a rien perdu de sa verve mélodique — il sera entouré sur scène de ses enfants et de sa petite-fille. Un concert qui s’annonce hors du temps !


À la Philharmonie (Luxembourg), du 9 au 16 octobre

philharmonie.lu

vous pourriez aussi aimer