La folie des Hommes

Imprimer cet article

Faisons un inventaire à la Prévert : de grands aplats de couleurs, des scènes doucement absurdes, sinon surréalistes, un style hyper graphique et des personnages hybrides rappelant les êtres sculptés par Balkenhol. Dans les images des Contes pour enfants pas sages de Jacques Prévert (édités la première fois en 1963 avec des illustrations d’Elsa Henriquez), nous retrouvons tout ce qui fait la signature de Laurent Moreau, ex-Arts déco strasbourgeois. Il y a aussi tout un joyeux bestiaire, comme souvent chez lui : une autruche profitant de son “estomac magnifique” pour avaler les cailloux blancs semés par le Petit Poucet ou des antilopes bien tristes d’observer la folie des hommes du haut de leur rocher. (E.D.)

Édité par Gallimard Jeunesse (pour le 40e anniversaire de la mort de Prévert, 14,50 €, dès 8 ans)

www.gallimard.fr

>Laurent Moreau participe au Festival Central Vapeur (dans le cadre des Rencontres de l’Illustration Strasbourg), du 23 mars au 2 avril

centralvapeur.org 

Emmanuel Dosda
Emmanuel Dosda
journaliste
Lire tous ses articlesLui écrire

Imprimer cet article