Optraken du Galactik Ensemble

Photo de Nicolas Martinez

Le Galactik Ensemble continue de jouer sa première pièce, Optraken, qui réunissait déjà tout ce qui fait son succès : un art du contrôle de la chute et du danger.

Véritable coup de maître, cette création de 2017 a permis à la jeune compagnie de cirque contemporain de se faire un nom. Et même plus, une signature esthétique. Les cinq acrobates surdoués du Galactik Ensemble ne cessent d’y jouer avec des éléments scéniques n’arrêtant pas de menacer de tomber, quand ils ne se fracassent pas au sol. Réflexion sur l’humanité et son rapport à un environnement hostile, leur pièce illustre à sa manière ce « jeu symbolique avec la mort qui révèle l’intensité de l’existence » analysé par le sociologue strasbourgeois David Le Breton*.

Quand ce ne sont des pans entiers de murs, les chaises se déplacent toutes seules, surtout lorsqu’une paire de fesses s’en approche. Si leur maîtrise du danger est grande, ils jouent à en mettre partout pour révéler l’incongruité de nos peurs incontrôlées. La mise en scène des chutes de sacs lestés les frôlant, dont le bruit du choc à terre fait frémir, sert de mise en tension des corps. Chacun ici ruse avec des balles de tennis lancées à toute vitesse, passant de l’esquive à la chute dans une recherche du rétablissement de l’équilibre. Avec un humour dosé de sérieux, ils citent Godard – « confronter des idées vagues avec des images fortes » – tout en affirmant que « l’instant de la décision est une folie ».


À l’ACB (Bar-le-Duc) vendredi 29 avril
acb-scenenationale.org

* Conduites à risque. Des jeux de mort au jeu de vivre (PUF, 2004)

vous pourriez aussi aimer
Achetez Cialis Achetez Viagra Achetez Ivermectin Acheter Du Viagra En Ligne Acheter Du Levitra En Ligne