Lieux de mémoire

Das Portal der Liebfrauenkirche mit den Allegorien Ekklesia und Synagoge © Roman Kasselmann

Vidéos et photographies font découvrir les Lieux de la vie juive à Trêves : sur les traces d’une communauté chahutée par l’Histoire.

Se plaçant dans le cadre de l’initiative 1 700 ans de vie juive en Allemagne1, cette exposition digitale entraîne le visiteur dans les plis et replis de l’histoire de la présence israélite à Trêves, du Moyen-Âge à aujourd’hui. Photographies et vidéos rassemblant d’éclairants entretiens (avec archéologues, historiens, etc.) décrivent l’importance d’une trentaine de lieux emblématiques – églises, cimetières, appartements… – embrassant également les environs, avec notamment les synagogues de Wittlich et Thionville.

Le visiteur découvre, par exemple, la destinée de la mercerie ouverte en 1869 par Hermann Haas, qui devint un imposant grand magasin employant plus de 300 personnes au cours des années 1920. Cette présentation vivante et didactique permet de cerner l’importance d’une communauté dont les plus récentes recherches montrent qu’elle serait présente dans la cité depuis l’époque romaine. De l’horreur national-socialiste – dont témoignent les Stolpersteine2 – aux pogroms de 1349, en passant par l’accalmie du XVIIe siècle, c’est une histoire sanglante et complexe qui se déploie. De quoi nous faire réfléchir au temps présent…


Au Stadtmuseum Simeonstift (Trèves), jusqu’au 14 novembre
museum-trier.de
2021jlid.de

1 Un décret de 321 de l’Empereur Constantin atteste que des juifs vivaient à Cologne
2 “Pierres sur lesquelles on trébuche”. Créés par l’artiste Gunter Demnig, ces pavés portent les noms de victimes du nazisme. Ils sont encastrés dans le trottoir, devant le dernier domicile des personnes qu’ils honorent.

vous pourriez aussi aimer