Constructif

Victor Vasarely, Lapidaire, 1972 Museum im Kulturspeicher Würz- burg Sammlung Peter C. Ruppert – Konkrete Kunst in Europa nach 1945 Photo: Elmar Hahn, Veitshöchheim © VG Bild-Kunst, Bonn 2018

art KARLSRUHE : on y va pour acheter, mais aussi découvrir des œuvres rares, comme celles exposées par le collectionneur Peter C. Ruppert, mis à l’honneur cette année.

Cologne, Bâle, Karlsruhe… Les amateurs d’art actuel ont de quoi étancher leur soif de création nouvelle, sous toutes leurs formes plastiques : huiles sur toile, reproductions originales ou sculptures monumentales. Rassemblant plus de 200 de galeries du monde, art KARLSRUHE s’adresse à tous, notamment en proposant un hall réservé au médium photographique et aux estampes, généralement à des prix plus abordables… sauf peut-être s’il s’agit d’une lithographie d’Andy Warhol ou d’un cliché de Cindy Sherman, deux artistes représentés ici. Les autres espaces ? Ils regrouperont des artistes modernes et contemporains, qu’ils soient expressionnistes, pop artistes ou surréalistes. Pour découvrir les succès de demain, rendez-vous au Hall 4 qui exposera, sous l’intitulé ContemporaryArt 21, une sélection d’œuvres de jeunes plasticiens venus de partout autour du globe. Flâner dans les allées du salon, c’est aller à la rencontre d’artistes d’hier et d’aujourd’hui, légendaires mou inconnus au bataillon (pour le moment), parfaire ses connaissances en Histoire de l’Art (Picasso, Calder ou Chillida) ou découvrir une vingtaine d’espaces dédiés à la sculptures, lieux de respiration et de contemplation.
En 2019, art KARLSRUHE zoome en particulier sur la collection privée de Peter C. Ruppert, amateur berlinois vouant une passion sans limites à l’Art concret et constructif dont les représentants les plus illustres sont Josef Albers (ayant ouvert la voie à l’Op art) ou Max Bill, architecte célèbre pour sa sculpture nommée Ruban sans fin illustrant celui de Mœbius dans du granit gris mis en torsion. Ces artistes furent proches du Bauhaus, mouvement qui fête son centenaire. Certaines galeries sont ainsi conviées à présenter les travaux d’artistes de cette mouvance, qu’il s’agisse des tableaux géométriques, colorés et optiques de Victor Vasarely ou des toiles pastels abstraites signées Antonio Calderara qui sont autant d’espaces mentaux pour l’artiste. Des visites dans la cité sont organisées pour aller à la rencontre des éléments Bauhaus dans Karlsruhe.


À La Messe (Karlsruhe), du 21 au 24 février

art-karlsruhe.de

vous pourriez aussi aimer