Anna et Ogre-mangeur-de-mots

Cinq ans après Anna qui chante, l’autrice Sonia Paoloni et l’illustratrice strasbourgeoise Éloïse Rey signent une préquelle à l’histoire de leur petite héroïne. Dans Anna et Ogre-mangeur-de-mots, nom donné à son père dont la seule présence fait taire tout un chacun, rien de plus normal si la petite fille de 5 ans ne pipe jamais mot. Mais elle comprend le langage de son amie la pie qui jacasse pour deux. Dans une ode à la force de la parole, la douceur de l’écoute et la joie de la musique, c’est un coquillage offert par celle que tout le monde appelle la sorcière qui permettra à Anna et son papa de trouver leur voie au Pays des Sept Collines. L’amour de l’encre de chine et des couleurs en tons directs superposés en couches comme en sérigraphie de la dessinatrice resplendissent dans un déluge de traits, points et courbes calligraphiques illustrant un récit dont la seconde partie chemine sur des cases de BD, à la découverte de l’enfance du père, en Ogrétat, sous les diktats de la force et de la peur.


Paru chez Biscoto éditions (18 €)
biscotojournal.com

vous pourriez aussi aimer
Achetez Cialis Achetez Viagra Achetez Ivermectin Acheter Du Viagra En Ligne Acheter Du Levitra En Ligne