Un Procès pour l’Histoire

Imprimer cet article

Juger Pétain est un passionnant roman graphique qui rend compte d’un des procès phares du XXe siècle.

Le point de départ de cet album est un documentaire intitulé Juger Pétain (diffusé en avril 2015 sur Planète +) : signé Philippe Saada, il avait pour originalité de mettre du son sur des images muettes. Grâce à un procédé technique novateur, les acteurs majeurs de ces journées tumultueuses, Paul Reynaud, Léon Blum ou Philippe Pétain, retrouvaient leur voix de saisissante manière. Le réalisateur a signé le scénario d’un roman graphique mis en images, tout en couleurs sourdes (noir, blanc & vert de gris) par Sébastien Vassant (qui a également contribué aux textes), collaborateur régulier de La Revue Dessinée et notamment auteur de Frères d’ombre (Futuropolis). On découvre alors un procès essentiel – qui se déroula avant Nuremberg puisqu’il s’ouvrit le 23 juillet 1945 devant la Haute Cour de justice – souvent mal connu. En tout cas moins que ceux de Klaus Barbie ou Maurice Papon… La Guerre n’est pas encore finie (les bombes atomiques seront larguées sur Hiroshima et Nagasaki les 6 et 9 août) et les jurés auront à trancher “à chaud”, à un instant de l’Histoire où le Maréchal est considéré par François Mauriac, qui couvre le procès pour Le Figaro, comme « une figure tragique éternellement errante à mi-chemin entre la trahison et le sacrifice ». On ne saurait mieux dire… Le déroulement des événements est rendu avec fluidité et didactisme, de la présentation du président du Tribunal ou des journalistes qui rendent compte du procès (dont Joseph Kessel) au verdict. Les deux complices passionnent leur lecteur tout comme le dessinateur de Charlie Hebdo Riss l’avait fait avec ses reportages sur les procès Touvier et Papon. Épopée judiciaire avec ses tribuns comme Jacques Isorni, ses traîtres (Pierre Laval, of course) et ses divas, Juger Pétain est aussi un objet graphique réussi où se glissent, comme de bienvenues respirations des strips drolatiques où apparaît Churchill, un dépliant touristique pour la cité thermale de Vichy un brin détourné ou un journal apocryphe du Vainqueur de Verdun. On connaît l’issue du procès le 15 août 1945, la condamnation à mort (mais aussi à la dégradation nationale et à la confiscation des biens) assortie du vœu de la non-exécution de cette sentence en raison du grand âge de l’accusé.

Juger Pétain est paru chez Glénat (19,50 €)

www.glenat.com

 

Hervé Lévy
Hervé Lévy
Rédacteur en chef
Lire tous ses articlesLui écrire

Imprimer cet article