True colors

Imprimer cet article

Charles Walch, Anniversaire, 1942, Musée des Beaux-Arts de Mulhouse

Avec environ soixante-dix toiles, Mulhouse immerge le visiteur dans l’Univers poétique et coloré de Charles Walch.

Dans les années 1950, Charles Walch (1896-1948) est un artiste célébré. Juste après sa disparition, le Musée national d’Art moderne de Paris rend ainsi hommage au peintre natif de Thann qui avait réalisé l’affiche du Salon de la Victoire (1944) : un coq triomphant qui flamboie avec élégance dans des fulgurances tricolores. Alors qu’il est aujourd’hui oublié, cette exposition permet de redécouvrir celui qui fut l’ami de Rouault et Bazaine. « Comme chez Chagall, l’œuvre de Walch exsude l’esprit d’enfance, la modestie de la vie rurale, la poésie du quotidien », affirme la Conservatrice du Musée des Beaux-Arts de Mulhouse, Isabelle Dubois-Brinckmann. On le découvre dans de charmants paysages de neige et des saynètes du quotidien où il se joue des proportions, déployant un réel talent de coloriste (avec ses teintes éclatantes) dans des compositions rigoureusement construites où se manifeste son admiration pour Cézanne… Dans les traits de ses personnages, parfois d’une délicate naïveté, se découvre en outre toute l’empathie d’un peintre humaniste.

À Mulhouse, au Musée des Beaux-Arts, jusqu’au 20 septembre

+33 (0)3 89 33 78 11 – www.musees-mulhouse.fr

 

Imprimer cet article