Retrouver son âme d’enfant

Imprimer cet article

Avec Sortie de route, Didier Tronchet livre un conte fantastique et philosophique contemporain plein de tendresse.

Didier Tronchet est surtout connu pour ses séries à l’humour caustique et potache dont les héros se nomment Raymond Calbuth et Jean-Claude Tergal, deux loosers magnifiques, incarnant chacun à leur manière le beauf made in France. Changement complet avec sa nouvelle réalisation – même si les canons graphiques de son art, tout en stylisation, sont bien présents – un conte philosophique comme on les aimait au XIXe siècle : un événement déclencheur d’essence surnaturelle entraîne des rebondissements multiples, l’histoire s’achevant par une morale visant à édifier le lecteur. Nous voilà dans l’habitat d’une voiture : Régis et Valérie prennent la route des vacances. Il est commercial dans les engins de chantier et, maniaque et stressé, a organisé l’escapade dans ses moindres détails. Toutes les réservations, plannings et autres documents essentiels sont dans une pochette jaune… oubliée à la maison. Premier élément perturbateur. En sirotant une grenadine (!) histoire de calmer le jeu, Valérie retombe en enfance. Deuxième élément perturbateur. Voilà Régis avec une compagne de dix ans. Elle en a l’esprit… et le corps ! Un quadra avec une fillette capricieuse : tel est le point de départ d’un road movie souvent burlesque (allez expliquer que la gamine est votre copine !) qui est une invitation à la réflexion et à retrouver son âme d’enfant en faisant voler en éclats la routine d’une existence trop bien réglée, loin du tumulte anxiogène du monde moderne. Il s’agit d’une Sortie de route salutaire dont l’essentiel message est : Carpe diem.

Sortie de route est paru chez Glénat (19,50 €)

www.glenat.com

www.jeanclaudetergal.fr

Hervé Lévy
Hervé Lévy
Rédacteur en chef
Lire tous ses articlesLui écrire

Imprimer cet article