Reality

Imprimer cet article

Rachel Lumdsen, Elder Flower 2015 Oil on canvas, 210 x 170 cm

La Fondation Fernet-Branca expose le travail pictural de Damien Cabanes et de Rachel Lumsden, à la frontière de la réalité et du rêve.

Des illusions, des mirages… les œuvres de Rachel Lumsden ressemblent à des souvenirs qui s’effacent ou reviennent avec difficulté à la surface de la mémoire. On distingue un paysage, mais sans davantage de détails, un visage, mais sans parvenir à identifier la personne. Comme si une pluie acide s’était abattue sur ses toiles laissant les œuvres de l’artiste suisse comme autant de champs de bataille avec coulures et éclaboussures, taches colorées et zones délavées. La plasticienne braque son pinceau sur des choses aussi anodines que des peluches suspendues aux rétroviseurs de véhicules : elle parvient à sublimer des sujets aussi pauvres et kitsch, les transformer en véritables talismans des temps modernes, en merveilleuses icônes d’huile et d’acrylique, entre figuration et abstraction. Entre réel et irréel. Le sujet principal de Rachel Lumsden demeure la peinture elle-même, à l’instar de Damien Cabanes dont les œuvres voisinent avec ses toiles.

©Damien Cabanes

À La Fondation Fernet-Branca (Saint-Louis), jusqu’au 14 mai
fondationfernet-branca.org 

Emmanuel Dosda
Emmanuel Dosda
journaliste
Lire tous ses articlesLui écrire

Imprimer cet article