Nancy

Imprimer cet article

© Ville de Nancy

Cité ducale, Nancy est connue pour son patrimoine exceptionnel du XVIIIe et son rôle d’avant-garde en France. Son ADN ? L’Art dans la ville.

Avec ses places Stanislas, de la Carrière et d’Alliance inscrites au patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco, sa vieille ville médiévale et sa ville neuve (Renaissance et XVIIe siècle), Nancy est l’un des joyaux du Grand Est. Berceau de l’Art nouveau dans l’Hexagone, un tour s’impose du côté du quartier de Saurupt à la découverte des superbes demeures de l’École de Nancy. Ses aspirations sociales et industrielles ayant, bien avant la mode actuelle, lancé l’idée d’un “art pour tous” et total – la Villa Majorelle est ici ce que la Maison Horta est à Bruxelles – rayonnent de motifs naturels et de lignes en coups de fouet. L’ombre de Victor Prouvé plane au-dessus de la cité (les sculptures de la Maison du Peuple ou le monument de la Croix de Bourgogne), comme celles d’Émile Gallé et Louis Majorelle. Cet été voit le retour du Rendez-vous place Stanislas, spectacle de vidéo-projection monumentale sur les façades de la place parée aux couleurs du 250e anniversaire de la réunion de la Lorraine à la France (18/06-18/09). Qu’on ne s’y trompe pas, Nancy est aussi tourné vers le futur. En atteste la labellisation Lorn’Tech s’inscrivant dans la démarche French’tech. Ce sont ainsi 1 000 entreprises numériques qui sont nées dans le Grand Nancy, représentant quelque 6 000 emplois et pas moins de 600 km de fibre optique !

 

1X9A4473

Dans son programme ADN (Art dans Nancy), la Ville poursuit la création d’œuvres de street-artists dans l’espace public. Au portrait Giulia de David Walker (7 rue Léopold Lallement) ou encore aux lignes géométriques de Sabina Lang & Daniel Baumann (rue des Ponts et de la Visitation) créées en 2015, s’ajoutera cette année une fresque monumentale à proximité du jardin Godron et de la porte Sainte Catherine, réalisée par un pionnier du genre : Jef Aérosol. Prince du pochoir dont les portraits de Basquiat ou de Dylan ont fait la renommée mondiale, il s’attaque à Stanislas Leszczynski, Roi de Pologne et Duc de Lorraine. Sa disparition en 1766 entraîna le rattachement définitif de la région au Royaume de France. Confrontation des styles, choc des cultures et des époques. Du grand art !

La Lorraine pour horizon Jusqu’au 31 décembre, fêtez le 250e anniversaire de la réunion de la Lorraine à la France en 300 objets (peintures, sculptures, objets d’art, armes, documents d’archives…) préfigurant les futures sections de l’extension du Palais des Ducs de Lorraine – Musée lorrain. http://musee-lorrain.nancy.fr

Le Livre sur la place Sous la présidence de Philippe Claudel, la 38e édition de ce rendez-vous de la Place de la Carrière (09-11/09) accueillera notamment James Ellroy. Immanquable ! www.lelivresurlaplace.fr

L’épicerie de Marguerite La douceur nostalgique d’une vieille épicerie mêlant enseignes et objets des années 1930, écrin pour spécialités régionales. www.lepicerie-nancy.com

www.nancy.fr

www.nancy-tourisme.fr

Thomas Flagel
Thomas Flagel
Journaliste
Lire tous ses articlesLui écrire

Imprimer cet article