L’Empire des sens

Imprimer cet article

© Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg

Le Monde des jardins attend le visiteur dans les châteaux du Bade-Wurtemberg. Visite guidée dans des univers floraux excitant les sens avec bonheur.

Dans le Bade-Wurtemberg se nichent des merveilles architecturales regroupées dans un réseau chargé de les administrer, les Staatliche Schlösser und Gärten. Plus de cinquante châteaux, jardins et couvents d’exception attendent les esthètes. L’année 2016 a été placée sous le signe du Monde des jardins dans 18 lieux choisis pour les affinités qu’ils entretiennent avec la thématique. Dans ces havres de paix et de verdure, tous les sens sont sollicités… L’on pense alors aux mots de Giuseppe Tomasi di Lampedusa dans Le Guépard qui évoque un lieu exhalant « des parfums onctueux, charnels, légèrement putrides, comme ces liquides aromatiques que distillent les reliques de certaines Saintes ; les œillets couvraient de leur odeur poivrée l’odeur protocolaire des roses, l’odeur huileuse des magnolias qui s’alourdissaient dans les coins. En profondeur, on reconnaissait encore la fraicheur de la menthe mêlée à la douceur enfantine de la cassie, aux fragrances pâtissières du myrte. Par-dessus le mur, le verger déversait dans le jardin la senteur d’alcôve des premières fleurs d’oranger. »

Entre Art roman et gothique, la majestueuse Abbaye de Maulbronn – Hermann Hesse fut pensionnaire de son célèbre séminaire – propose de mieux connaître les jardins du cloître dans une exposition explorant l’art des Cisterciens dans le domaine horticole (jusqu’au 31/10), mettant notamment l’accent sur le pouvoir guérisseur des plantes. Autre lieu emblématique de l’été, le Château de Schwetzingen dont les jardins ont été créés par les deux plus grands architectes du paysage du XVIIIe siècle, Nicolas de Pigage et Friedrich Ludwig von Sckell. Dans cet écrin peuplé de mille et une statues sont réunies la perfection géométrique formelle d’un jardin à la française et l’irrégularité gracieuse et sauvage d’un jardin à l’anglaise. Le lieu sera notamment le cadre d’un gala d’opéra placé sous le signe de Mozart et intitulé Le Château en flammes (24/07) et d’une installation de Natalija Ribovic, VertArgent (15-21/08), prenant la forme d’un gigantesque lapin couché ! Au Château de Bruchsal, célèbre pour son escalier réalisé par Balthasar Neumann, véritable joyau baroque, on se promène dans un jardin agrémenté d’une des plus belles roseraies d’Allemagne où sont organisées nombre de conférences et visites, tandis qu’à Rastatt, le spectateur appréciera une soirée pleine de mots contés et de notes (17/07) avec notamment l’ensemble Musica Antiqua Gernsbach, spécialiste du répertoire de la Renaissance.

Jusqu’au 30 novembre, dans différents lieux du Bade-Wurtemberg,

www.schloesser-und-gaerten.de

www.welt-der-gaerten2016.de

Hervé Lévy
Hervé Lévy
Rédacteur en chef
Lire tous ses articlesLui écrire

Imprimer cet article