Forever young

Imprimer cet article

Dites-le fort : le festival We are young Team défend des esthétiques parallèles, du post-rock ravageur de This Will Destroy You à la noirceur hypnotique de Lonely Walk. À Metz et Nancy, les jeunes adorent.

 

Des éclairs zébrant la nuit tels des explosions dans le ciel, des phases de calme plat perturbées par des tempêtes soniques, de longues mélopées instrumentales et des nappes de guitares rugissantes. La team du festival – pas si jeune qu’elle le prétend – s’intéresse à « la distorsion du son, voire sa maltraitance » (selon la direction de l’événement) et privilégie des genres musicaux à la marge, programmant des groupes préférant les chemins de traverse aux autoroutes.

La 5e édition convie le public à se perdre entre les lianes math-rock et les rythmes luxuriants de La Jungle (06/05, Trinitaires), à lâcher prise et accepter l’Invitation des Américains de This Will Destroy You (04/05, L’Autre Canal) ou à se laisser imprégner du bon Karma violemment bienfaiteur des Italiens de Thank U for Smoking (04/05, L’Autre Canal). We are young Team (le nom est un clin d’œil aux écossais de Mogwai) fait également un focus sur l’écurie Born Bad (01/05, TCRM Blida) avec le punk synthétique de Lonely Walk, la pop psyché du messin Marietta et Usé, nouvelle recrue percutante du label. Un événement pointu et alternatif, très éloigné des festivals « rouleaux compresseurs » à la prog’ interchangeable.

Aux Trinitaires, au TCRM Blida (Metz) et à L’Autre Canal (Nancy), avec Russians Circles, Pelican, Tides from Nebula…, du 23 avril au 7 mai

FACEBOOK/youngteambooking

www.trinitaires-bam.fr

www.lautrecanalnancy.fr

www.tcrm-blida.com

Emmanuel Dosda
Emmanuel Dosda
journaliste
Lire tous ses articlesLui écrire

Imprimer cet article