Flavien Berger

Imprimer cet article

Last but not least : Flavien Berger, pop synthétique

Vous êtes présent dans la liste des « 100 Français qui réinventent la culture » des Inrocks. Quelle est votre dernière réinvention.

Elle va se produire ce soir (le 02/09, NDLR) au Palais de Tokyo : avec Raphaël Pluvinage et Juliette Gelli, nous allons réinventer la notion de fantôme au travers d’une installation, un ballet fantomatique sur ma musique, avec des robots.

Êtes-vous à l’affût des dernières tendances musicales.

Je fais la musique qui me vient avec les outils de mon époque, mais suivre les tendances, c’est comme chasser un animal mort.

Dernier beau voyage.

Dans une maison de campagne au milieu des bois, lors d’une journée très pluvieuse. Il s’agissait d’un trip sous LSD, avec une nature trempée, des champignons, des troncs d’arbre et du lichen mouillé.

Dernier tour de grand 8.

Cet été, j’ai fait des concerts près de la mer. Ces moments sont semblables à des tours de grand 8 : une dynamique, des hauts, des bas, des vertiges et des virages secs.

Le titre Leviathan fait plus de 15 minutes : c’est votre dernier record.

Non, j’ai fait des morceaux bien plus longs. Ce format permet de voyager, de traverser différentes phases…

Dernière sortie en scaphandre.

En vrai, je n’ai jamais fait de plongée sous-marine. Je fantasme cet univers depuis mon canapé.

Alan Vega, Kraftwerk, Christophe, Daho… Dernière comparaison dans laquelle vous vous reconnaissez.

J’ai récemment composé un morceau qu’on a comparé à du Dan Deacon, un artiste que j’aime beaucoup, autant pour sa recherche musicale que ses performances scéniques.

Dernière danse.

Un slow sous une lumière rotative multicolore dans un salon poussiéreux.

Dernier album.

Leviathan, édité par Pan European Recording www.paneuropeanrecording.com

Photo de Andrea Montano & Marine Peyraud

À Sainte-Marie-aux-Mines, à la piscine municipale, lors du festival C’est dans la Vallée (voir page 42), dimanche 11 octobre

www.cestdanslavallee.fr

À Strasbourg, à La Laiterie, jeudi 22 octobre

www.artefact.org

À Metz, aux Trinitaires, samedi 7 novembre (dans le cadre du festival Musiques Volantes)

www.musiques-volantes.org

À Paris, à La Cigale, samedi 14 novembre

www.lacigale.fr

Emmanuel Dosda
Emmanuel Dosda
journaliste
Lire tous ses articlesLui écrire

Imprimer cet article