Fêtes de la musique

Imprimer cet article

© Pascal Bastien

Au mois de juin, l’Orchestre philharmonique de Strasbourg fête deux fois la musique avec un ovni sonore appelé Trombonissime et son traditionnel concert en plein air, la Symphonie des Deux Rives.

L’idée est venue de Nicolas Moutier : le trombone solo de l’Orchestre philharmonique de Strasbourg souhaitait célébrer le Fête de la musique avec un concert-événement. Il a rassemblé des amis autour de lui pour la création mondiale de Trombonissime, une œuvre signée Carine Bonnefoy en forme d’étonnant carrefour où se confrontent sonorités du XIXe siècle romantique, liberté jazzistique, jaillissements funk ou encore influences contemporaines. Dans ce surprenant mix, musiciens classiques et jazzmen partagent la scène autour de deux trombonistes virtuoses, Nicolas Moutier et Denis Leloup qui a notamment travaillé avec Michel Petrucciani, Dee Dee Bridgewater ou Dizzy Gillespie. Les deux groupes se livrent une véritable battle, combat des anciens et des modernes qui se résout dans une sublime réconciliation après une lutte homérique.

Quelques jours plus tard se tiendra la traditionnelle Symphonie des Deux Rives, onzième du nom, qui attire chaque année plus de 12 000 personnes sur les bords du Rhin pour des musiques enchanteresses. Le ciel qui s’assombrit peu à peu, quelques sandwiches et salades tirés du sac sur une nappe à carreaux, le vin rouge qui va avec, un petit pull pour les éventuels frimas nocturnes… Et nous voici tout tourneboulés. La tête dans les étoiles et les oreilles pleines de musique. Transportés. Émerveillés. Demeurent ainsi, édition après édition, de beaux souvenirs, de puissants éclats sonores et visuels. Cette saison, alterneront, sous la baguette de Marko Letonja, standards symphoniques (l’Adagietto de la Symphonie n°5 de Mahler, rendu mondialement célèbre par Luchino Visconti qui l’utilisa dans Mort à Venise), extraits de pages romantiques (comme la Symphonie n°6 “Pastorale” de Beethoven) ou encore musiques de films avec l’excellent thème d’ouverture de Game of thrones ou un extrait de la BO de Arrête-moi si tu peux de Spielberg signée John Williams. Les invités d’honneur de la soirée se nomment Philippe Geiss et Vincent David, deux saxophonistes virtuoses, histoire de rappeler que Strasbourg organisera SaxOpen, congrès mondial de l’instrument se déroulant du 9 au 14 juillet.

Trombonissime, à Strasbourg, à la Cité de la Musique et de la Danse, dimanche 21 juin (gratuit, billets à retirer à la caisse de l’OPS)
Symphonie des Deux Rives, à Strasbourg, au Jardin des deux Rives, samedi 27 juin (reporté le lendemain en cas d’intempéries)
03 69 06 37 06 – www.philharmonique.strasbourg.eu

Hervé Lévy
Hervé Lévy
Rédacteur en chef
Lire tous ses articlesLui écrire

Imprimer cet article