Échappée solitaire

Imprimer cet article

DJ officiel des Svinkels – groupe sans dieu, ni maître « sauf Maître Kanter » – au début des années 2 000, Pone a bien bourlingué depuis. Après avoir réveillé le punk qui est en lui, il a collaboré avec de nombreux artistes, notamment au sein de Birdy Nam Nam dont les prestations scéniques ont rencontré un immense succès. L’an passé, BNN sortait un disque portant bien son nom, Dance Or Die, avec des beats qui tapent très très fort.

Pone n’était pas de la partie, occupé à défendre son premier disque solo, loin de l’esprit tapageur du quatuor de platinistes. Radiant (label Ponar) est un recueil d’ambiances différentes, de chansons en Slow Motion (avec la voix de Sage) ou qui tuent (Thrill, avec Louisahhh!!!), de titres electro-épiques (Renewal) ou un peu foufous (Mad Boys). Et Pone, en live, ça donne quoi ? Réponse ce mois-ci.

À L’Observatoire (Cergy), vendredi 24 mars

www.lobservatoire-cergy.fr

À La Rodia (Besançon), samedi 25 mars

www.larodia.com

 

Emmanuel Dosda
Emmanuel Dosda
journaliste
Lire tous ses articlesLui écrire

Imprimer cet article