A bigger splash

Imprimer cet article

Pour sa nouvelle exposition sous forme de carte blanche à la HEAR, la Fondation François Schneider nous invite à de grands Plongeons dans des œuvres iodées ou chlorées.

L’élément aquatique est au centre des préoccupations du Centre d’Art contemporain situé à Wattwiller, ville célèbre pour son eau minérale. Plongeons rassemble les travaux d’étudiants et diplômés de la Haute École des Arts du Rhin ainsi que d’enseignants comme Anne Immelé et Edouard Boyer, commissaires de l’exposition. Celle-ci est une immersion, une expérience collective, un saut vers l’inconnu, une baignade en eaux plus ou moins troubles, un bain de jouvence proposé par des plasticiens qui mouillent le maillot. Avec Mer de verre, Élise Grenois a conçu une ligne d’horizon à partir de débris de verre polis par le mouvement marin tandis que Gilles Toutevoix convie le spectateur à se noyer dans la projection vidéo Scendere, tel un Narcisse moderne. Pauline Dubost nous place quant à elle face à ce qui pourrait être un album de photos de vacances : deux séries de peintures mettant en scène des plongeurs ou plongeoirs presque fantomatiques, à l’image de souvenirs d’enfance qui s’effacent, se diluent comme du sirop dans un verre d’eau.

À la Fondation François Schneider, jusqu’au 29 mai
www.fondationfrancoisschneider.org

 

Pauline Dubost, Plongeoir

Emmanuel Dosda
Emmanuel Dosda
journaliste
Lire tous ses articlesLui écrire

Imprimer cet article